Museoak.bizkaia.eus utilise des cookies propres et de tiers pour améliorer le service et obtenir des informations statistiques sur les habitudes de navigation. Si vous continuez à naviguer, vous autorisez implicitement leur utilisation. Pour plus d’informations, veuillez consulter le chapitre Cookies

 

Durangaldea

Google Map

Durangaldea

En partant de la localité de Elorrio, on se dirigera par une route peu empruntée avec des larges trottoirs à la nécropole de Argiñeta, située dans un endroit magique peuplé de chênes centenaires. Là, vous pourrez voir des magnifiques stèles funéraires en forme de disque décorées avec des motifs solaires et plus de 20 tombeaux travaillés dans des bloques de pierre datant du IXème siècle. Ceux-ci abritaient des personnages importants d’un hameau construit dans cet emplacement il y a plus de 1200 ans, disparu il y a 900 ans et redécouvert récemment par les archéologues.

De retour en Elorrio, on pourra se promener dans le centre médiéval, fondé en 1356 et consistant en deux rues parallèles. Autrefois, ces rues étaient entourées par des remparts robustes dont les seuls survivants sont la porte de midi et le guichet de la Ronda del Río. Dans les étroites ruelles médiévales on remarquera des palais remarquables, comme celui de Arabio (vers 1570) ou celui de Arespakotxaga-Medibil (vers 1620). Dehors l’enceinte s’élève la basilique de la Purísima Concepción, bâtie à la fin du Moyen-Âge à pétition des voisins et dotée d’un impressionnant retable baroque. Le couvent de Santa Ana et d’autres palais jalonnent la rue Balendi Berriotxoa: celui de Urkizu, Casajara, Arriola, Lekerika-Otsa, datant des XVIème et XVIIIème siècles, témoignent la splendeur passée de la ville.

Après manger dans un des restaurants de la localité on se dirigera vers Durango, où l’on pourra visiter le Musée d’Art et d’Histoire situé dans un autre palais baroque, celui de Etxezarreta. Ici, on complètera notre parcours en découvrant l’histoire de Durangaldea à travers des objets et des documents qui illustrent l’évolution économique et sociale de la commune et on pourra admirer une importante collection d’œuvres d’artistes basques comme Aurelio Arteta, José María Urcelay ou Agustín Ibarrola, entre autres.

Images

NÉCROPOLE DE ARGIÑETA 1

Anterior

  • MUSÉE D ART ET D HISTORIE
  • MUSÉE D ART ET D HISTORIE 1
  • MUSÉE D ART ET D HISTORIE

Siguiente

 

Logo de la Diputación Foral de Bizkaia